Non classé

2 résultats affichés

  1. Colette

    1 avril 2021 at 23h53

    On apprend ainsi que le « dématérialisé »ne l’est pas finalement puisqu’il dépend de supports matériels. Que ce soit l’incendie d’un serveur, des transferts hasardeux de données ou la perte d’un appareil (téléphone, tablette), on dépend de la matérialité des choses. C’est au fond rassurant : tout n’est pas virtuel!
    Bon retour!!

  2. peacockinapot

    2 avril 2021 at 18h05

    Bon eh bien … Bon nouveau départ ? Bon retour ? J’espère que ton blog renaîtra de ses cendres (sans mauvais jeu de mots), j’aimais beaucoup relire tes anciens articles en fonction de mes recherches.

  3. Plip de passage

    5 avril 2021 at 20h42

    J’espère que tu as sauvé certains textes, notament sur ta période « dead fleurette »

  4. Anne

    6 avril 2021 at 12h02

    Oh Charlotte…
    Mes pensées pour toi, tes parents.
    Ca tient à un fil, à une nuance du ciel, à un mot pendant la cérémonie, à un choix de fleurs dans une composition, l’atmosphère d’obsèques. Je suis toujours reconnaissante au soleil quand il accompagne des adieux, quand il caresse les larmes, permet de recourir aux lunettes noires, fait remonter des souvenirs lumineux. Cela ne change pas grand-chose au chagrin et à l’absence, mais il aide à redresser un peu les épaules le temps d’une cérémonie, à esquisser un sourire pour dire au revoir plutôt que de se noyer dans les larmes.

  5. Sunny

    6 avril 2021 at 13h20

    Vous dire que j’ai adoré l’atelier. Vous dire que j’ai été comblée, bien au-delà de ce que j’espérais. Cela ne veut pas dire que ce fut facile. J’ai dû m’arrimer, faire confiance, me dépasser. Charlotte vous embarque avec bienveillance vers l’excellence. Elle partage avec générosité son expérience. C’est aussi une très belle histoire humaine avec les participant(es), un de ces voyages que l’on n’oublie pas de sitôt. Sunny

  6. Sunny

    17 avril 2021 at 12h48

    Dans cette forteresse y-a-t-il encore une place pour les trésors de grand-mère ? Ces vêtements qui ont traversé le temps, indémodables, encore sacrément stylé, qu’une petite fille ou une jeune fille sera si contente de découvrir et de s’approprier. Comme autrefois quand on montait au grenier, et qu’on ouvrait la malle aux trésors. Dans quelle case ces vêtements-là vont-ils survivre ? Joyeux week end !

Comments are closed.